Webzine enervé : 100% Indépendant | zéro pub, zéro profit | DIY
Dernièrement

Mise au point sur le revival Oi!

Made in britain

Et son essor dans le milieu punk

Voici un texte de Numa, publié dans l’édition d’avril 2017 du magazine Maximum Rocknroll. Une version anglaise est disponible ci-dessous.

Certain-es vont penser que je me la pète à dire que c’est une mise au point, ben j’en ai rien à carrer !
Il y a juste que des fois les punks ont tendance à avoir peur de prendre position… Je ne veux surtout avoir l’air d’être au dessus de la mêlée ou avoir l’air prétentieux mais bon, je ne peux juste pas rester de marbre face à tout cela. Moi c’est numa je suis dans le groupe LITOVSK et d’autres en bretagne, je ne m’anonymise pas pour assumer le propos. Avec LITOVSK j’ai l’impression qu’on est un peu responsable avec d’autres dans ce phénomène de revival oi ! De part nos reprises en concert.
Ce texte relève de moi seul et n’implique pas le groupe, ce qui suit est mon opinion personnelle.

Pour commencer je dirais que je déteste la mode qu’elle soit musicale ou non et que quand un genre musical devient une norme ou une mode ça me fait chier, oui, des fois c’est cool parce que cela permet à de chouettes groupes de voir le jour, qu’une émulsion musicale peut voir le jour mais bon dans l’ensemble ça m’emmerde… Mais le vrai problème est que des groupes de RAC, des groupes de fachos, de racistes peuvent être écouter ou réhabilités par des punks qui se disent politisé-es et pourquoi des groupes patriotes peuvent jouer dans des lieux politisés voir anarchistes, voir être interviewés ou chroniqués dans des zines comme Maximum rock’n’roll ?? Ces zines n’étant a priori pas enclin au patriotisme ou au fascisme ?

Je m’explique ces deux dernières années j’ai pu voir des réflexions de groupes dans un zine comme MRR qui disaient être influencés par COMBAT 84, ou des trucs du genres «  SNIX et la oi ! Française ça tue » ou des références constante à BRUTAL COMBAT quand des gens parlent de SYNDROME 81 que ce soit interview ou en chronique, pas forcément pour dire que c’est un chouette groupe certes, mais juste ça leur fait de la pub à ces cons. De plus ces réflexions passent totalement inaperçus ou sont totalement acceptées… On a aussi vu dans MRR une chronique défendre SKINKORPS en disant «  oui bon, des gars de skinkorps étaient au PNFE et étaient fachos mais bon n’empêche que leur lp est un classique ! », ça fait gerber ! Un autre exemple de ce revival puant, quand syndrome 81 a joué en Suède un jeune skin leur a demandé « hey les gars pourquoi vous jouez pas une reprise de brutal combat ? », les gars de SYNDROME 81 lui répondent, «  parce que c’est des fachos ! », l’autre répond « oui je sais mais ça rock ! Et puis bon ils sont de votre ville ! »
Qu’est ce qui se passe merde ?! Il y a eu aussi une superbe chronique de Yesterday’s heroes dans MRR d’un groupe de fachos colombiens bien connus pour des attaques sur des anarchopunks colombiens, bref gerbant tout ça… Rendre légitime ces groupes ou les réhabiliter est totalement inconscient ! Un de mes meilleur pote est mort assassiné par des nationalistes proches de Serge Ayoub, alors voir le zine de référence punk parler de ces groupes en bien ou des punks glorifier ces trucs de merde ça me fout hors de moi… J’espère que les gens comprendront au moins cela…

Pour continuer, depuis quand c’est cool ou à la mode d’aimer le patriotisme dans les cercles punk voire punk politisé-es ? Je veux dire, je kiffe COCK SPARRER ou des groupes comme ça mais jamais je les ferai jouer et encore moins dans des lieux anarchistes. Je dis cela car je ne comprends pas comment on peut aimer LION’S LAW ou RIXE, du moins je ne comprends pas qu’ils aient une place dans la scène punk politisée. Ce que je cherche à dire c’est que je m’en contrefous que ces deux groupes jouent à des gros festoches de punk oi ! En Allemagne ou qu’ils jouent dans des rades, mais dans des lieux alternatifs ? Des squats ? Des gaztexe au Pays Basque ? Au Ktown fest à copenhague ?
Je vois pas qu’est ce qu’ils foutent là, ces groupes ne sont pas des ennemis en tout cas j’en ai à peu de choses près rien à foutre mais juste pour moi ils n’ont rien à faire dans ces endroits. Quand je dis que ce ne sont pas des ennemis, je dis juste qu’on a d’autres chats à fouetter que de s’embarquer dans des embrouilles avec eux, l’état, les flics, les fachos, l’homophobie, le sexisme ambiant sont d’autres problèmes bien plus importants, enfin bref on vit dans une époque bien pourrie et on n’a as le temps pour ces conneries. Mais parce que cette époque est confuse nous nous devon d’être claire dans notre message ! Je comprends un peu RIXE quand ils disent dans leur chanson « hexagone » qu’en gros face aux attentats, on est tous et toutes dans la merde, que c’est dure d’y voir claire, mais désolé si leur « coeur bat toujours en france » à la fin ben on est pas du même côté … Et qu’on essaye pas de dire que je les accuse d’être des nazis ou je ne sais quoi car ils ne le sont pas. Mais on peut être anti raciste et patriote, pas de soucis, mais ça fait pas de nous des potes ! Je ne serai jamais du même côté que des patriotes français car je ne serais jamais fier de ce pays, de sa colonisation en Afrique et ailleurs, de sa politique impérialiste, de sa police et de l’action de ses gouvernements successifs qui ont par exemple, là d’où je viens ont presque réussi à éradiquer la langue bretonne par la force et je passe sur toute la merde que ce pays a pu faire…
Je ne serais jamais du côté de ceux et celles qui se revendiquent patriotes français.
Et quand le batteur de RIXE ne trouvent rien de mieux que remixer du SKREWDRIVER pour faire danser les punks à des festoches, ça ne me fait pas marrer…

Dernier petit point pour tout les gens qui semblent dire que des groupes comme CAMERA SILENS ou NABAT en italie sont apolitiques on rappellera que CAMERA SILENS a écrit une des plus belle chanson sur les réfugié-es de la guerre civile espagnole ou que NABAT est un groupe composé de trois anarchistes et un communiste, voilà je dis ça en passant !

Voilà traitez moi de punk politiquement correct, de bourgeois, je m’en carre ! C’est juste une mise au point. Pour finir je dirais juste que rappelez vous, personne n’est parfait, on fait tous et toutes de la merde à un moment donné, je ne prétends pas à être irréprochable, mais il y a des choses qui ont besoin d’être dites…

Liberté, paix, unité, anarchie » / Numa

ENGLISH VERSION

A statement about Oi! Revival and the glorification of Oi! Music in punk circles

Well, some of you may think its pompous to say it’s a “statement”, but I don’t fuckin’ care, I think that sometimes punx have some problems to take a stand. I don’t want to sound like I’m pretending to be above the crowd or anything that I don’t want to be the finger pointing kind of person, but this is drive me mad. To begin with, my name is Noma. I’m involved in various bands in Brittany, in western France, including Litovsk. We cover Camera Silens and Blitz, so we’re not total strangers to the Oi! Revival and we have some kind of responsibility in that phenomena. Mind you, this is my opinion and not the whole band’s opinion; I only speak for myself here.

I hate when a type of music is hyped but yeah, sometimes it creates good stuff and some great bands are created so why not…But for fuck’s sake, how can some bloody Rock Against Communism, some fascist or racist bands, be accepted and listened to by political punx? Why is it somehow acceptable to have patriotic bands playing in anarchist places or being interviewed in zines, who seemed to be politically not inclined to patriotisim? Why? Why? Why?

Now I’ll explain myself. In the two last years, I saw bands saying in Maximum Rocknroll (for example) or other media that they were influenced by COMBAT 84 or saying, “Yeah man, we love French Oi!, BRUTAL COMBAT, SNIX, blah blah blah blah fucking blah, ” and it was totally legit to say that here (well, I ask myself the question!). Well, OK” People may not understand lyrics when it comes to French Oi! But sometimes to publish chronicles in a zine, it demands some research. When I saw a columnist in MRR saying something like, “Yeah, SKINKORPS were nationalist at some point, but dude, their album is a classic!” I wanted to fucking puke. When SYNDROME 81 played in Sweden a young guy asked them, “Why don’t you guys play some BRUTAL COMBAT?” Coz it’s a fucking nazi band!” “Yes, I know, but they rock and they come from the same city!” What the fuck is happening? I saw also a chronicle of the YESTERDAY’S HEROES LP who are known in Colombia for being outright fuckin’ nationalist bastards and who are known for vicious attacks on anarcho-punx and anti-fascist people there… I mean it’s fucking wrong to hype these bands…It’s fucking senseless. I mean, one of my friends was killed by a neo-nazi skinhead so seeing nazi or nationalist skinhead music going legit with MRR or punks worldwide is making me fucking sick! At least people will understand that?

Second point, since when is it trendy to like patriotism in political punk circles? I mean I like COCK SPARRER but fuck, I won’t make them play at a gig in an anarchist place…I say that coz I don’t understand why it’s fucking cool to like RIXE and LION’S LAW (who share one member). I really don’t care about them playing in venues like bars or other gig rooms, but in anarchist places? Like K-Town fest or Gaztexes in Basque Country? I don’t see the point…In a way I understand RIXE when they saying “Hexagone” that the situation is all fucked up and we’re all in a mess, but at the end if their “heart still beats in France”, we’re not on the same side sorry… And don’t try and say I’m accusing them or being fascists or Nazis coz they are not but you can be anti-racist and still be a patriot. I’ll never be on the same side of French patriots coz I’ll never be proud of this country which did so much shit in Africa and in every place we colonized. Even in the place I’m from, Brittany, the French government tried (and nearly succeeded!) in eradicating the Bretton language by force, therefore I’m not on the French patriotic side…And when their drummer does DIGITAL OCTOPUS, remixing some SKREWDRIVER, everyone seems to find it fucking funny. OK, I may not understand that humor or I may lack humor but there’s no fucking way I’m gonna dance to that tune with hundreds of punx at punk festivals or gigs.

Last point for American politically dodgy skinheads who like CAMERA SILENS: they were a band with convictions and political lyrics. “Espoir Déçus” is a song about Spanish republican and anarchist refugees in france and their singer just came out of the dark, after twenty-eight years on the run from police, after having committed a band robbery with some Basque anarchists in the ‘80s.

And for all non-French speaking punks and skins who like old French punk and Oi!, do some research before hyping a band or buying their shirts… I may sounded like a PC punk on that, but I don’t really care, I just wanted to state some things and for the punks and skins who red this text to be aware of certain things…

Remember no one is perfect, we all fucked up and did some shit at some point. I never said I was perfect, never said I didn’t listen some shit bands, but there some things that need to be said.

Freedom, peace, unity. / Numa

A propos Abloc

Abloc
Zéro pub ! Zéro profit ! 100% indépendant - ABLOC est un webzine ( enervé ) animé par des actrices et acteurs de la scène punk DIY(DoItYourself) et/ou libertaire. Sujets de société, littérature, musique, BD, ciné etc... pas de limite ou de barrière pourvu que ça nous plaise.

Regardez aussi

Punkette de la campagne

Kochise, 1987 | 2005 { Part 3 }

III – Expériences de vie alternatives et durables C’est dans les disques, les zines et …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *